Accéder anonymement à des sites web grâce à Tor

Au débuts d’Internet, lorsque ce moyen de communication devenait accessible au grand public, l’anonymat était la règle. Dévoiler publiquement sa vie privée était alors une activité “marginale”.

Depuis, le marketing, les cookies des régis de publicités, les trackers en tout genre ou les réseaux sociaux sont arrivés dans notre quotidien, nous incitant à partager notre vie de façon active ou passive sur leurs réseaux après nous avoir demandé de fournir des détails très précis sur notre identité…

Pour revenir à une situation moins “étouffante”, diverses solutions sont possibles comme par exemple l’installation de l’extension Ghostery. Toutefois, avec un tel dispositif lors de votre navigation sur Internet, votre adresse IP publique est toujours la visible. Pour cacher votre adresse, vous pouvez utiliser des proxy à condition de faire confiance à l’opérateur en charge du serveur…

Une solution alternative, fiable et gratuite pour cacher l’adresse IP de votre accès à Internet et combattre la censure de certains États totalitaires (ou pas) est l’utilisation du logiciel Tor.

Comment fonctionne Tor

Pour masquer votre adresse IP sur Internet en utilisant Tor, vous allez installer un navigateur qui va transférer la requête vers la page de votre choix à différents nœuds du réseau pour finalement sortir du réseau Tor au bout de quelques “saut”. C’est le dernier relais du réseau qui fera la requête finale au site web que vous souhaitez consulter et le serveur distant verra donc l’IP du nœud Tor et non votre adresse IP.

Ci-dessous un schéma fourni sur le blog officiel de Tor qui montre un échange entre vous (Alice) et le site web que vous souhaitez consulter nommé “Bob”.

Le résumé et le schéma ci-dessus ne donne pas tous les détails sur le fonctionnent des échanges dans Tor. Consultez l’article disponible sur le blog du projet Tor pour comprendre le fonctionnement complet du réseau.

Les services cachés

Une des fonctionnalités de Tor est de permettre la mise en ligne de sites Web sur des serveurs dont l’identité est cachée comme pour le client. On appel ce genre de site Web des services cachés.

Pour accéder à un site Web caché sur Tor, les noms de domaines se terminant en .onion sont utilisés par les navigateurs compatibles.

Notez que ces sites Web sont tous en HTTP car les certificats SSL ne fonctionnent pas et seraient inutiles. En effet, les échanges entre les nœuds sont tous chiffrés et protégés.

En revanche, lorsque vous utilisez Tor pour accéder à un site Web dans le clearnet, il faut impérativement que le protocole soit HTTPS. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire du nœud de sortie pourrait voir les échanges entre vous et le serveur web que vous consultez (cf. le schéma précédent).

Maintenant que vous utilisez des .onion faites attention aux noms de domaines dans le clearnet qui se présente sous la forme “xxxxxx.onion.tld” et qui ne cherchent qu’à vous piéger !

L’anonymat sur Internet

Avant d’aller plus loin dans la mise en place d’un navigateur qui vous redonnera un certain anonymat, je tenais à être clair et à vous mettre en garde.

En effet, même si votre navigation sur Internet retrouvera une forme de liberté, sachez que de nombreux pièges pourront vous être tendu pour vous retrouver. Cette mise en garde vaut pour les vilains méchants pirates Russe mais également pour nos forces de l’ordre qui redoublent d’ingéniosité pour attraper les méchants.

Alors en navigant anonymement, gardez à l’esprit que vous n’êtes pas protégé, ne faites confiance à personnes et comportez vous en respectant la loi. Un peu comme en l’an 2000 à la belle époque des modems 56K !

Installation du navigateur

L’important lorsque vous utilisez Tor c’est de toujours avoir la dernière version disponible. Les mises à jours de sécurité peuvent être faites pour corriger des problèmes qui risqueraient de dévoiler votre identité.

Informez vous régulièrement de l’actualité sur Tor pour savoir ce qui se passe.

Installation sous Windows

Pour installer Tor sur Windows, il faut se rendre sur la page officielle de téléchargement puis récupérez et lancez l’installation comme pour une application normale.

Une fois installée, une fenêtre vous invitera à vous connecter au réseau Tor. Cliquez sur “Connect” et patientez jusqu’à l’ouverture du navigateur.

Installation sous Ubuntu 18.04

Pour installer Tor sur Ubuntu, il suffit d’utiliser les commandes suivantes :

sudo apt update
sudo apt install torbrowser-launcher

Après avoir installé, il ne vous reste plus qu’à lancer le navigateur soit via le menu des applications soit en tapant la commande suivante :

torbrowser-launcher

Au premier démarrage, l’application se téléchargera avec la dernière version disponible.

Utiliser votre navigateur

Maintenant que vous êtes connecté au réseau Tor, vous allez pouvoir naviguer dans le clearnet autrement dit l’Internet classique avec une adresse IP différente de celle de votre routeur Internet.

Vous allez également pouvoir parcourir le réseau Tor en accédant aux services Web cachés ou hidden services en anglais.

Vérifier que vous êtes connecté à partir de Tor

Avant de commencer votre navigation, vous devez vérifier que vous êtes bien connecté à Internet en passant par le réseau Tor.

Pour réaliser cette action, entrez l’adresse suivante dans votre navigateur Tor : https://check.torproject.org

Vous devriez avoir un message comme le montre l’image ci-dessous si vous êtes bien en train de consulter cette page grâce à Tor :

Utiliser les moteurs de recherche

Pour parcourir le deepweb, il existe des moteurs de recherche spécialisés. Comme ils sont disponible uniquement sur le réseau Tor, les noms de domaines terminent en .onion et ne sont pas accessible avec un navigateur traditionnel.

  • Ahmia : http://msydqstlz2kzerdg.onion
  • Torch : http://xmh57jrzrnw6insl.onion

Vous êtes maintenant prêt à explorer cette partie du deep web que vous n’imaginiez peut être même pas !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.